La Banque Nationale s’attend à un recul de 16% du PIB au second trimestre

La Banque Nationale s’attend à un recul de 16 % du PIB au second trimestre. Au premier trimestre, le recul avait été de 3,6 % en raison des prémices de la crise du coronavirus. La Banque Nationale a fait ses prévisions pour le second trimestre dans son « Business Cycle Monitor », une publication éditée chaque trimestre par la banque centrale.

« La confiance des consommateurs s’est effondrée, malgré l’incidence encore limitée de la crise sur les revenus des ménages. La croissance de la consommation publique devrait être légèrement positive, en raison des dépenses supplémentaires liées au Covid-19. Les investissements des entreprises devraient chuter encore davantage : des indicateurs du climat des affaires très faibles reflètent une forte incertitude quant aux perspectives économiques mondiales ainsi que les difficultés financières auxquelles font face les entreprises », note la BNB.

Sur le même sujet
Banque centraleBNC
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous