Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, est décédé d’un arrêt cardiaque

Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, est décédé de manière inopinée d’un arrêt cardiaque lundi à l’hôpital de Karuzi (centre-est du Burundi), annonce, mardi après-midi le gouvernement burundais dans un communiqué.

Dans la nuit de samedi à dimanche, le président burundais a été victime d’un malaise. Son état s’est amélioré dimanche matin avant de s’aggraver lundi matin. Il est décédé après plusieurs heures d’assistance carido-respiratoire, explique le communiqué.

Le gouvernement a décrété un deuil national de sept jours. Durant cette période tous les drapeaux seront mis en berne au Burundi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous