Coronavirus: les patients asymptomatiques sont-ils contagieux? L’OMS s’emmêle les pinceaux

Coronavirus: les patients asymptomatiques sont-ils contagieux? L’OMS s’emmêle les pinceaux

Il s’agit d’une des principales questions de cette épidémie : les patients asymptomatiques sont-ils contagieux ?

Si, initialement, on pensait que oui, l’OMS a indiqué que de telles contaminations sont à peine recensées. Maria Van Kerhove, cheffe de l’unité des maladies émergentes, a ainsi déclaré que « d’après les données dont nous disposons, il semble toujours rare qu’une personne asymptomatique transmette effectivement à un individu secondaire ».

Une déclaration qui a fait beaucoup de bruit, car depuis plusieurs mois les communications officielles indiquent le contraire. De plus, plusieurs études (même récentes) ont conclu que des patients sans symptômes pouvaient transmettre le virus.

L’OMS précise son message

Toujours est-il que 24h plus tard, l’OMS a dû préciser sa pensée et sa communication. L’organisation a expliqué la différence entre un patient « pré-symptomatique » (état avant que les symptômes ne se développent) et asymptomatique (sans symptômes). Les termes « très rares » évoqués la veille faisaient, selon eux, référence à une petite série de données non soumises à révision.

La même épidémiologie, Maria Van Kerkove, a clarifié la situation en expliquant que les patients asymptomatiques transmettent moins le virus que les personnes dans une situation « pré-symptomatique » où les symptômes ne se sont pas encore manifestés. Cependant, durant cette période, le virus se multiplie dans l’organisme, rendant la personne particulièrement contagieuse deux à trois jours avant l’apparition des premiers symptômes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous