David Goffin change de monture : de Mercedes à Volvo

David Goffin
David Goffin - Photo News

C’est désormais « Volvo Belgique », via son modèle XC 60, qui va véhiculer l’actuel 10e joueur mondial. « On avait déjà raté le coche voici quelques années avec David (NDLR : c’était Peugeot avant Mercedes…), on ne pouvait plus laisser passer l’opportunité de s’associer avec le n°1 du tennis belge », se félicite René Aerts Jr, porte-parole chez Volvo Belgique. « Pour l’instant, nous avons signé un partenariat qui assure la mobilité de David à Monaco, en Belgique et dans d’autres pays où nous sommes présents, mais nous souhaiterions aller plus loin encore, afin de retrouver notre badge sur une de ses manches : c’est en négociation… »

Des investissements qui pourraient étonner en cette période de crise, René Aerts Jr, précise. « C’est clair que la situation est difficile pour tout le monde, mais les tendances repartent à la hausse, il faut aussi positiver et profiter de ce nouveau vent en poupe. Volvo a un fort ancrage en Belgique avec notre usine qui emploie 6.500 personnes à Gand pour produire la XC 40, le produit phare du moment. On est donc confiant ! Et comme je l’ai dit, on ne pouvait plus laisser passer une opportunité comme celle-là. On s’est déjà fortement impliqué dans le tennis, avec un partenariat de trois ans, jadis, avec l’AFT et Tennis Vlaanderen.

On continue de soutenir Yanina Wickmayer, Steve Darcis reconverti en coach, et aussi la Fondation Hope and Spirit et son rôle important de formation auprès des jeunes. La petite star montante du tennis belge, Sofia Costoulas, a aussi rejoint nos rangs cette année. On est aussi impliqué en voile (Jonas Gerckens, Emma Plasschaert, Evi Van Acker), on est encore impliqué dans le basket (Lions et Cats) et dans le cyclisme (Flanders Classics). Nos valeurs sont l’environnement, la sécurité et la personnalité. Avec un leader de son sport comme David Goffin en Belgique, on se doit de sauter sur l’occasion qui se présente ! Les deux parties doivent encore se mettre d’accord pour le pas supplémentaire, mais le but est clairement de s’inscrire dans la durée et dans la marque avec David, ce qui est pour Volvo un projet raisonnable au vu de sa position de leader belge et de 10e joueur mondial. »

Ce qu’il faut désormais espérer, c’est de revoir bien vite le Liégeois arriver dans sa nouvelle voiture pour disputer un vrai tournoi...

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous