Accueil Économie Entreprises

Bernard Delvaux (Sonaca): «Le plan de relance français doit nous inspirer»

Pour le patron du groupe aéronautique Sonaca, le problème en Belgique « n’est pas l’absence d’argent, mais l’absence de plan. ». Or il y a urgence, dit-il.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Economie Temps de lecture: 4 min

Remarquable, exemplaire » : c’est par ces mots que Bernard Delvaux, le patron du sous-traitant aéronautique Sonaca à Gosselies, qualifie le plan français de relance du secteur aéronautique. Un plan de l’ordre de 15 milliards d’euros, dévoilé ce mardi, et qui à ses yeux pourrait bien inspirer la Belgique. « Sonaca a déjà été recapitalisé par ses actionnaires publics et soutenu par ses banques, dispose d’un matelas de 100 millions d’euros pour traverser la crise, et n’est donc pas en demande », précise-t-il. « Mon propos porte sur un plan de relance global, pas sur une demande spécifique relative à mon entreprise. »

Exemplaire, le plan français de relance pour l’aéronautique ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs