Accueil Société

Crise migratoire: 70.000 habitants en plus en 2016 et 2017

L’impact de la « crise » migratoire sur la population belge sera « important » mais pas « exceptionnel ». Et il sera limité dans le temps, dit le bureau du Plan.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

La « crise » migratoire que connaît notre pays devrait avoir un impact sur sa population. Mais il sera limité. Une fois l’afflux initial passé, les choses reprendront leur cours normal. Et quoi qu’il en soit, le solde migratoire externe est le principal facteur de croissance de la population belge, dans un pays où le solde naturel (la différence entre naissances et décès) est en baisse continue.

Ce sont les principales conclusions des «perspectives démographiques 2015-2060» présentées ce lundi par le Bureau du Plan.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs