Coronavirus - La BEI accorde à BioNTech un financement par l'emprunt de 100 millions d'euros

Cet accord de financement conclu entre la BEI et l'entreprise allemande BioNTech vise donc à appuyer le programme de vaccin BNT162. "Cet accord permettra également à l'entreprise de renforcer ses capacités de production afin de fournir rapidement le vaccin dans le monde entier en réponse à la pandémie."

BioNTech est le premier acteur européen à s'être lancé dans les essais cliniques, d'abord en Allemagne en avril puis aux Etats-Unis en mai. Quatre candidats vaccins sont testés simultanément. Le site Pfizer de Puurs fait partie des usines présélectionnées pour la production.

L'instrument de dette de la BEI sera décaissé en deux tranches de 50 millions d'euros après l'achèvement d'étapes prédéfinies. Il bénéficie du soutien du Fonds européen pour les investissements stratégiques, le coeur financier du Plan d'investissement pour l'Europe, dans le cadre duquel la BEI et la Commission européenne s'associent pour engager des investissements prioritaires dans l'UE. Il repose également sur le Mécanisme de partage des risques d'InnovFin qui cible les initiatives de recherche d'entreprises soutenues par Horizon 2020, le programme-cadre de l'UE pour la recherche et l'innovation.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous