L’intimidation policière d’un journaliste à Bruxelles signalée au Conseil de l’Europe

L’intimidation policière d’un journaliste à Bruxelles signalée au Conseil de l’Europe
Capture vidéo

La Fédération internationale des Journalistes (FIJ) et la Fédération européenne des Journalistes (FEJ) ont alerté la « Plateforme pour renforcer la protection du journalisme et la sécurité des journalistes » du Conseil de l’Europe à propos de l’intimidation dont a été victime dimanche le journaliste Jérémy Audouard alors qu’il filmait une arrestation, peut-on lire jeudi sur le site internet de l’institution basée à Strasbourg.

Un policier a momentanément confisqué la carte de presse et les papiers d’identité du journaliste, alors qu’il filmait une arrestation sur l’espace public en marge de la manifestation contre le racisme « Black Lives Matter » à Bruxelles. Jérémy Audouard a ensuite publié une vidéo des faits sur Twitter, dans laquelle un policier lui barre le passage et lui réclame de manière agressive de montrer sa carte de presse.

La FIJ et la FEJ ont décidé d’en informer le Conseil de l’Europe via sa « Plateforme pour renforcer la protection du journalisme et la sécurité des journalistes ». Ce dispositif a pour objectif de permettre au Conseil de l’Europe « d’être informé à temps, de manière plus systématique et d’agir de façon rapide et coordonnée quand cela s’avère nécessaire », précise l’institution.

Concrètement, la secrétaire générale du Conseil de l’Europe Marija Pejcinovic Buric fait parvenir l’alerte aux ambassadeurs des 47 Etats membres et demande des explications officielles à l’Etat mis en cause.

L’Association des journalistes professionnels (AJP) avait annoncé dès lundi avoir ouvert un dossier de plainte collective auprès du Comité P, l’organe de contrôle des services de police.

Il s’agit de la deuxième alerte concernant la Belgique envoyée au Conseil de l’Europe en 2020. La première avait été lancée en janvier dernier et concernait la filature de journalistes d’investigation par des détectives privés commanditée par le promoteur immobilier Land Invest Group.

Au total, 90 alertes relatives à la liberté des médias ont été recensées depuis le début de l’année 2020 dans 28 des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous