La Commission européenne recommande l'ouverture des frontières extérieures dès le 1er juillet aux Balkans

La Commission européenne recommande l'ouverture des frontières extérieures dès le 1er juillet aux Balkans
Belga

Les Etats membres de l’UE devraient se mettre d’accord sur une liste commune de pays depuis lesquels il sera à nouveau permis de voyager vers l’Union et l’espace Schengen à partir du 1er juillet. C’est ce que recommande jeudi la Commission européenne, qui plaide ainsi pour une levée partielle et graduelle des restrictions de voyage instaurées à la mi-mars aux frontières extérieures de l’Union (et des Etats Schengen associés), puis prolongées plusieurs fois dans le cadre de la pandémie de coronavirus.

Maintenant que les pays de Schengen et de l’Union ont quasi tous une situation sanitaire qui s’améliore, il est temps d’envisager de « rouvrir » les frontières extérieures, ce qui n’a de sens que si tous s’accordent sur les pays qui en bénéficieront en premier, a expliqué jeudi la commissaire Ylva Johansson. Comme la question des frontières reste cependant, en pratique, entre les mains des Etats, la Commission ne peut que recommander cette manière de procéder, ce qu’elle a communiqué jeudi.

Avant que les restrictions aux frontières extérieures ne soient progressivement assouplies à partir du 1er juillet, la Commission pousse pour que toutes celles qui subsistent aux frontières internes à l’Union soient levées le plus rapidement possible. La date du 15 juin, lundi prochain, est fixée comme objectif.

« Toutes les frontières internes devraient en tout cas être ouvertes avant que l’on ne commence à ouvrir les frontières extérieures », a martelé la commissaire suédoise.

L’appel du pied est donc plutôt clair, envers les pays comme le Danemark ou l’Espagne. Le premier n’a annoncé une réouverture de ses frontières à partir de lundi que pour les touristes allemands, norvégiens et islandais. La seconde n’envisage d’accueillir des touristes étrangers qu’à partir de fin juin voire début juillet.

Précédemment, les Etats membres avaient tenté, en vain, de trouver un consensus pour une réouverture commune des frontières intérieures le 15.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous