Bruxelles: une PME sur trois menacée

Bruxelles: une PME sur trois menacée

Près d’un tiers des PME bruxelloises (27,9%) qui étaient encore en bonne santé avant la crise liée au coronavirus n’ont pas de réserves propres suffisantes pour survivre à cette crise, soit 22.110 entreprises, a fait savoir mercredi l’organisation entrepreneuriale Unizo sur la base d’une recherche effectuée par le spécialiste de l’information commerciale Graydon. En outre, 10.451 PME (13,1% du total) semblent ne disposer que de réserves modérées avec lesquelles elles peuvent à peine survivre.

Unizo met en garde contre un massacre économique dans la capitale. «S’il n’y a pas d’aide supplémentaire, de nombreuses PME viables vont déposer le bilan et disparaître, tandis que d’autres vont se diriger vers la faillite.»

L’Union des entrepreneurs indépendants demande donc aux autorités bruxelloises de concentrer les prochaines mesures de recouvrement sur ce type d’entreprises. «Cela peut se faire principalement par des mesures de soutien financier, telles que le renforcement du Fonds de garantie de Bruxelles, l’octroi de prêts subordonnés par Finance.brussels et la mobilisation de capitaux privés via le prêt «win-win"», a-t-elle indiqué.

Si l’on considère chaque secteur, ce sont principalement l’hôtellerie et la restauration, le commerce de détail, les activités créatives et les événements qui semblent être en difficulté.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10935846-289.JPG

    Qui pour couper le son aux pleureurs compulsifs du mois d’août?

  2. François Fuks, directeur du laboratoire d’épigénétique du cancer et de l’ULB Cancer Research Center.

    Des chercheurs belges ouvrent la voie à une nouvelle thérapie contre les métastases

  3. OLYMPICS-2020_CORONAVIRUS

    Des JO toujours dangereusement entre deux eaux

La chronique
  • Spa, Nina Derwael et Bob Morane: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Spa

    Ce n’est pas une plaisanterie de mauvais goût quelques jours après les inondations qui ont notamment frappé la petite ville : l’Unesco a classé Spa au patrimoine de l’humanité au titre de « Grande ville d’eau d’Europe ». On dit bravo. L’eau dont il est question ici tombe du ciel, forcément. Mais elle nous revient calmement à travers les sources locales, avec un goût de fer et de rouille presque savoureux. Santé !

    Les délateurs

    A quoi nos compatriotes ont-ils consacré leur temps libre durant les longues périodes de confinement ? Il n’y a pas de quoi se réjouir, mais les champions de la délation ont trouvé de quoi s’occuper pendant l’année covid : ils ont en effet été 2.995 à renseigner le fisc en 2020 contre 1.958 l’année précédente, a-t-on appris...

    Lire la suite

  • Les maisons de repos n’ont pas fini de panser leurs plaies

    Funeste et cynique épidémie. Jusque-là invisibles pour ne pas dire inexistantes dans le débat médiatique et politique, les maisons de repos y ont fait irruption brutalement. A leur insu. A coup de morts, de solitude et de détresse. A bout de souffle et de tout. Sur les 25.000 morts du covid recensés en Belgique, plus de la moitié sont des résidents de maisons de repos. Décédés à l’hôpital mais la plupart du temps, dans leur propre lit, au sein de ce que beaucoup appellent « leur dernière maison »....

    Lire la suite