Accueil Culture Livres

Il était une fois un garçon qui tomba dans une faille temporelle

Une fusillade dans un lycée et Oliver n’est plus qu’un légume sur son lit d’hôpital. Entend-il ? Comprend-il ? Vit-il réellement ? Stefan Merrill Block fait de cette histoire de violence, d’amour, de famille et de résilience un inoubliable roman.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 4 min

C’est l’histoire d’un garçon de 17 ans, Oliver Loving. Il est amoureux de Rebekkah, ils se sont embrassés, une seule fois, mais c’était comme si le paradis s’entrouvrait. Et ce 15 novembre, à la fête de l’école, il est abattu par un jeune type, Hector, qui tue plusieurs personnes avant de se donner la mort. Oliver survit. Mais comme un fantôme. Il est dans un coma profond, enfermé dans son propre corps. Autour de lui, sa famille s’est désunie. Son jeune frère Charlie s’est enfui à New York, tentant désespérément d’écrire ce qui est arrivé à son frère. Son père Jed s’est claquemuré dans le silence, l’art, l’alcool. Sa mère Eve vit maintenant seule et vient six fois par semaine au chevet de son spectre de fils, se persuadant qu’il sortira de ce coma, qu’il lui reviendra, c’est sa seule raison de vivre encore.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs