Accueil Société

Crue de la Seine: comment la Belgique pourrait sauver Paris

La protection civile belge a participé à l’exercice de simulation de crue centennale de la Seine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Sciences et Santé Temps de lecture: 4 min

La pyramide du Louvre ? Une île flottante. Les Champs Elysées ou encore la Place Vendôme prennent l’eau eux aussi. Seule la Tour Eiffel semble préservée, se dressant tel un phare entouré par les flots. Ce week-end, la Seine est sortie de son lit ; c’est la plus grande crue qu’ait connue la Ville Lumière depuis celle de 1910. Les seules équipes françaises ne sont pas suffisantes face à un phénomène d’une telle ampleur. Il faut faire appel à de l’aide étrangère. Répondront présents les Belges, les Espagnols, les Italiens et les Tchèques.

Leurs missions ? Pomper un maximum d’eau, évacuer des gens et en sauver d’autres déjà emportés par cette Seine vagabonde. Rassurez-vous, ceci est un scénario fictif mais qui selon les Français représente LA menace la plus sérieuse pour leur capitale (voir ci-contre). Et au cas où il se réalise, ils auront effectivement besoin de renforts étrangers.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs