Accueil Société

13 mars - 13 juin: les trois mois de crise du coronavirus qui ont changé nos vies

De l’annonce du confinement aux retrouvailles avec les amis, « Le Soir » a retracé les 13 semaines de crise du coronavirus. Policier, infirmière, professeure ou encore coiffeuse nous ont raconté comment leur vie a basculé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Au début, on ne se sentait pas concernés. On aurait peut-être dû… Ce n’est que quand ça a passé les frontières de l’Europe qu’on a commencé à se poser des questions… » Le corona envahit officiellement la Lombardie le 19 février. Le 23, Binche célèbre son carnaval, Bergame annule le sien. Dans son cabinet médical à Tournai, Dominique s’inquiète pour sa famille italienne, qui vit près de l’épicentre de l’épidémie.

Le 29 février, les skieurs belges quittent l’Italie, Batibouw ouvre ses portes, l’hôpital d’Anvers prend en charge le deuxième cas signalé du pays, la généraliste stresse pour ses proches, confinés.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Matagne Marie, samedi 13 juin 2020, 7:52

    Merci à celles.ceux qui témoignent ici de ce vécu à la fois pénible mais aussi plein d'espérance et d'humanité, durant ces 3 mois qui font basculer les certitudes mais s'ouvrent peut-être sur un avenir meilleur

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs