Accueil Monde

A Idomeni, les migrants se jettent à l’eau pour passer la frontière

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Des centaines de migrants venus du camp d’Idomeni, en Grèce, ont été stoppés par l’armée macédonienne après être parvenus à entrer dans le pays par une route alternative, lundi après-midi.

Par ailleurs, une vingtaine de journalistes qui avaient suivi cette marche partie à la mi-journée d’Idomeni, et qui continuait en début de soirée, ont été conduits à un poste de police à Gevgelija par la police macédonienne.

En passant par les champs et en traversant une rivière, un peu à l’ouest d’Idomeni, les migrants ont réussi à aller jusqu’au bout de la barrière de barbelés érigée par la Macédoine, qui n’a plus laissé passer de migrants à Idomeni depuis lundi dernier, et à parvenir sur le territoire du village de Moin.

Mais l’armée les a encerclés et fait asseoir, dans le but manifestement d’organiser leur retour en Grèce.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs