Bruxelles: la police intervient pour éviter de nouveaux incidents, 23 arrestations préventives

BRUSSELS ANTI-RACISM PROTEST BLACK LIVES MATTER TROUBLES

La police locale de Bruxelles a interpellé 23 personnes dimanche afin de prévenir toute nouvelle émeute et tout acte de vandalisme dans la capitale, rapporte Het Laatste Nieuws. L’information a été confirmée par la police de Bruxelles-Ixelles. Un appel au pillage dans les environs de la rue Neuve ou de la Porte de Namur circulait sur les réseaux sociaux.

La police a contrôlé l’identité d’une centaine de personnes et a émis 22 arrestations administratives et une judiciaire. Les forces de l’ordre avaient augmenté leur présence en divers endroits de la capitale, notamment tout près de la rue Neuve.

«Nous avons contrôlé ces personnes sur la base d’une combinaison de facteurs établissant qu’elles pouvaient être sur place pour des actes de pillage ou de vandalisme», a indiqué un porte-parole de la police. Une partie des personnes appréhendées ne pouvaient ou ne souhaitaient pas présenter de documents d’identité. Plusieurs objets dangereux ont été retrouvés sur certains individus comme des pétards ou des pierres. Aucun incident n’a été relevé.

Il y a une semaine, le 7 juin, quelque 10.000 personnes étaient venues manifester à Bruxelles en soutien au mouvement Black Lives Matter. Des casseurs avaient profité de l’occasion pour faire du grabuge et piller quelques commerces.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous