Accueil Monde

Manuel Valls tente une sortie de crise

Le Premier ministre a présenté une nouvelle mouture de la réforme du travail. Des concessions sont faites, déjà applaudies par les réformistes. Mais les syndicats les plus vindicatifs maintiennent leur appel à manifester.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

I l faut un nouveau départ. C’est une réforme intelligente, audacieuse et nécessaire !  » Manuel Valls a tenté ce lundi de déminer le débat sur la très controversée loi El Khomri sur le travail. Après les manifestations de mercredi dernier, qui avaient rassemblé plusieurs centaines de milliers de personnes, le gouvernement veut à tout prix éviter un embrasement social, d’autant que les jeunes sont aux premières loges du conflit.

Le Premier ministre, qui s’était concerté tout le week-end avec François Hollande pour concocter une nouvelle mouture du texte, a présenté cette nouvelle version aux partenaires sociaux. Des concessions, il en fait. Mais le texte n’est pas non plus totalement réécrit comme l’exigeaient les syndicats les plus vindicatifs. Résultat : il n’est pas certain que les gestes consentis suffisent à calmer les mécontents.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs