Accueil Opinions Cartes blanches

«Confinement et espace socio-culturel»

Les solutions à cette crise vont-elles aboutir à donner aux populations réelles une place comme protagonistes de liens, comme partenaires de plein droit des services qui leur sont destinés, comme ressources et richesses créatives, comme garants, enfin, de la légitimité de ceux qui ont à les représenter ? », interrogent dans une carte blanche Christine Mahy et Jean Blairon

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

La crise sanitaire que nous vivons produit des effets dans tous les domaines de la vie. Il est patent qu’elle a gravement aggravé les processus de désaffiliation dans lesquels tant de personnes sont aujourd’hui emportées.

C’est Robert Castel, on le sait, qui a permis de saisir la nature de ce risque de déflagration sociétale. Est soumise à un risque de désaffiliation la personne qui voit se dégrader sa situation sur l’axe de l’intégration (soit son rapport à ce grand intégrateur qu’est et reste le travail et les droits qu’il ouvre) et sa situation sur l’axe de l’insertion (soit son inscription dans des solidarités de soutien, qu’elles soient sociales ou familiales).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs