Accueil Économie Entreprises

Les 22 vols de Brussels Airlines «complets presque partout» à l’aéroport de Zaventem

Si l’on en croit les réservations, les gens n’ont pas peur de reprendre l’avion. Elles augmentent de quasi 50 % chaque semaine.

Temps de lecture: 2 min

L’aéroport de Zaventem a rouvert ses portes aux voyageurs lundi en même temps que les frontières internes de l’UE. Dieter Vranckx, patron de Brussels Airlines, se dit satisfait du redémarrage des activités. « Tout se passe comme prévu. Après trois mois d’inactivité, c’est une journée importante aujourd’hui. Nous avons des vols complets presque partout, ça fait plaisir. »

Un premier vol plein à craquer

Brussels Airlines affichait 22 vols ce lundi à l’aéroport de Zaventem. Le premier vol à destination de Rome était programmé à 07h30. Il était plein à craquer.

Quelques heures plus tard, le vol vers Marseille était moins rempli. « Tous les avions, à l’exception d’un ou deux, sont complets, ce qui est normal dans notre business », explique M. Vranckx. « Les destinations touristiques telles que Malaga, Rome, etc sont en plein essor. Les voyages d’affaires à destination de Vienne et Budapest se portent bien également.

Si l’on en croit les réservations, les gens n’ont pas peur de reprendre l’avion. Elles augmentent de quasi 50 % chaque semaine. On ressent clairement une envie de voyager, de découvrir d’autres pays, de sortir de la Belgique.

Point sur les négociations

Interrogé sur l’état d’avancement des négociations (une aide de l’État belge de 290 millions d’euros a été évoquée) en faveur de Brussels Airlines, le CEO s’est montré discret : « Ce sont des discussions difficiles. Nous prenons le temps qu’il faut. L’accord doit convenir au gouvernement, à Brussels Airlines et Lufthansa (maison-mère de Brussels Airlines, NDLR). Parfois, les choses vont plus vite, d’autres fois un peu plus lentement. C’est normal. Il s’agit d’un financement complexe. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Clodong André, lundi 15 juin 2020, 17:58

    L'aérien redémarre en trombe. Faut-il demander aux contribuables (dont une une immense majorité ne prennent pas l'avion) de financer la relance?

  • Posté par Moris gérard, jeudi 18 juin 2020, 21:00

    Bonne question mais sans réponse.Tout le monde contribue à tout via ses impôts;qu'on le veuille ou non.

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Crise énergétique: les entreprises craignent le pire, la BNB relativise

Sondées en septembre, les entreprises se montrent très pessimistes pour les prochains mois, craignant les effets de l’indexation des salaires et la hausse des prix de l’énergie. La BNB relativise cependant, notamment à la lumière des enseignements de la crise sanitaire, dont les effets délétères ont été moins importants qu’anticipés. « L’économie belge se dirige vers une courte récession », estime la Banque nationale de Belgique.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière