Accueil Société

Discrimination: une école à deux vitesses

Les premières expériences racistes ont lieu à l’école selon une étude de la Fondation Roi Baudouin.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Les premières expériences de racisme sont vécues à l’école, dès les petites classes. C’est en tout cas ce qui ressort des témoignages recueillis dans l’étude sur les afrodescendants menée par la Fondation Roi Baudouin entre 2016 et 2017. Un racisme émanant des autres enfants qui « s’exprime via des blagues, des insultes et des remarques associant la couleur de la peau dite “noire” ou “brune” à la saleté, la bêtise, l’infériorité ou encore l’animalité : “sale nègre”, “espèce de sauvage”, “singe”, “retourne dans ton pays », “macaque”, “t’es sorti de la cheminée”, “t’es moche”, “sale Noir”, etc. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs