Accueil Société Régions Hainaut

La Ducasse d’Ath ne sera pas organisée cette année

Les risques sanitaires sont trop importants.

Temps de lecture: 2 min

L’événement folklorique de la « Cité des Géant », la ducasse d’Ath, ne sera pas organisé cette année, a communiqué lundi soir le cabinet du bourgmestre de la ville Bruno Lefebvre, notamment en raison de l’interdiction de toute manifestation de masse avant le 31 août imposée par le Conseil national de sécurité dans le cadre de la crise sanitaire du coronavirus. « La santé de notre population est primordiale », insiste la déclaration diffusée à la presse.

La 539e édition de cet événement, classé au patrimoine culturel immatériel de l’humanité, n’aura donc pas lieu traditionnellement le 4e week-end d’août en 2020.

« Après plus d’1h30 d’échanges constructifs et respectueux avec les principaux acteurs de notre Folklore, nous avons décidé, tous ensemble, de ne pas organiser la Ducasse 2020 », signale le communiqué diffusé par Anaïs Fanara, conseillère stratégique du bourgmestre. « Les risques sanitaires sont trop importants. Les différents participants à la réunion ont insisté, à plusieurs reprises, sur le respect à témoigner, tant aux professionnels de la Santé qui se sont battus sans compter durant de nombreuses semaines pour vaincre cette pandémie, qu’aux victimes, à leurs familles, et à nos aînés, qui ont été mis à rude épreuve durant cette période ».

Il est précisé que « différentes réflexions sont aujourd’hui en cours pour rendre hommage et témoigner de manière symbolique le respect à notre beau folklore, le 4ème week-end d’août, aux dates traditionnelles de notre Ducasse ».

Moment incontournable de la vie locale, le week-end festif culmine avec le combat entre le géant Goliath et le berger David, dont l’issue est chaque année incertaine.

À lire aussi Ath: le Sauvage a bien distribué ses baisers noircissants

L’an dernier, l’Unesco avait assuré faire preuve de « vigilance » lors de l’édition 2019 de la ducasse d’Ath « face à toutes les formes de menaces qui pèsent sur la dignité et les droits humains », après que la pratique du « black faces » durant la sortie du personnage du « Sauvage » lors de l’événement, a été dénoncée par le collectif antiraciste Bruxelles Panthères.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo