Accueil Société

Coronavirus: le patron d’AstraZeneca annonce un vaccin pour le mois d’octobre

Le vaccin sera produit en Belgique et coûtera deux euros.

Temps de lecture: 1 min

Contacté sur Bel RTL ce mardi matin, Pascal Soriot, PDG d’AstraZeneca, a annoncé que des essais cliniques pour un vaccin contre le coronavirus étaient actuellement en cours au Royaume-Uni, sur 10.000 patients. Les résultats seront disponibles vers les mois d’août-septembre et si ceux-ci sont positifs, le vaccin pourrait être commercialisé en Belgique dès le mois d’octobre.

À lire aussi Des Belges aux avant-postes de la recherche pour un vaccin

D’après Pascal Soriot, le vaccin sera produit dans notre pays et commercialisé pour la modique somme de deux euros. «  C'est une course contre le virus. On s'est engagés à ne pas faire de profit dans cette opération. On va fournir le vaccin à prix coûtant durant la pandémie. Ce n'est pas une course pour devenir riche mais pour régler le problème de cette pandémie terrible », a-t-il déclaré. Il sera efficace pendant environ un an. Le laboratoire travaille également sur un autre vaccin, qui protégerait six mois.

À lire aussi Vaccins anti-covid: les 4 procédés les plus prometteurs

Le laboratoire a déjà signé un accord avec quatre pays européens et s’est engagé à leur fournir 300, voire 400 millions de doses de vaccins : la France, l’Allemagne, l’Italie et les Pays-Bas. Un accord qui avait été critiqué par la ministre belge de la Santé Maggie De Block.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par ... Jacques, mardi 16 juin 2020, 10:27

    Développer un vaccin si vite n'inspire pas la confiance. Il faut des années pour développer cela sérieusement. En plus on ne connaît pas tout de la Covid : les scientifiques ne seraient-ils plus sérieux ?

  • Posté par Delbauve jean-bernard, mardi 16 juin 2020, 14:22

    Depuis l'article paru dans le 'Lancet' sur la chloroquine, la crédibilité scientifique en a pris un coup en effet. Un vaccin demande au minimum 1 à 2 ans de recherches, de tests, de mise en production etc...et on va réaliser tout cela en 4 mois. Une partie du public a perdu confiance dans ce que disent les scientifiques, que ce soit à propos des vaccins ou du dérèglement climatique.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 16 juin 2020, 10:27

    " On s'est engagés à..." Et bien bravo, une fois de plus ! "On" est le pronom neutre de la 3e personne du _singulier_. Il veut dire "tout le monde en général et personne en particulier". De ce fait, et comme d'habitude, il est utilisé ici _à_tord_ en remplacement du collectif "nous". Pour autant, accorder en nombre le participe passé est une double faute ! Il eut fallu dire "Nous nous sommes engagés à..." et "Nous fournirons le vaccin...". Car en effet, ceux qui s'engagent et qui fourniront sont bien identifiés, puisqu'il s'agit de la direction de la société en question, donc pas "tout le monde en général et personne en particulier".

  • Posté par DELHAYE Jean-Luc, mardi 16 juin 2020, 12:17

    C'est _à_tord_ que vous donneriez une leçon d'orthographe... Il _eût_ mieux valu vous abstenir ! _Car en effet_, vous risqueriez de dire deux fois la même chose, ce qui pourrait paraître pédant !

  • Posté par Barban Marco, mardi 16 juin 2020, 9:24

    Attention aux effets d'annonce. Soyons comme Saint- Thomas : ne croyons que ce que nous voyons. Il n'y a encore aucune certitude.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko