Officiel: Dries Mertens prolonge avec le Napoli

Dries Mertens
Dries Mertens - Twitter Aurelio De Laurentiis

C’est le patron des « Azzurri », Aurelio De Laurentiis, qui a confirmé cette prolongation en publiant deux photos sur Twitter dans l’après-midi d’hier. Avec ce dénouement positif, le club et le nouveau meilleur buteur de son histoire (122 buts ; samedi passé, il a inscrit le but de la qualification contre l’Inter en demi-finale) ont définitivement mis fin à un long feuilleton contradictoire entre accord imminent (fin février) et départ vers l’Inter (mi-mai). Une longue période de négociations tendues entre le président parthénopéen et le Louvaniste.

DM, l’autre DM, adoubé depuis belle lurette par son prédécesseur porteur des mêmes initiales, Diego Maradona, a pour sa part posté une vidéo sur son compte Instagram pour célébrer sa permanence sur les bords de Méditerranée, un petit film qui retrace son aventure avec le Napoli (310 matches, 122 buts, 73 assists).

A 33 ans, « Ciro », un surnom que lui avait donné Pepe Reina, a obtenu la revalorisation salariale qu’il visait pour son dernier contrat. Le précédent, déjà fortement revu à la hausse en 2017 dans la foulée de sa formidable saison (34 buts), lui garantissait 4 millions nets à l’année. Celui-ci stipule le même salaire fixe, mais avec des bonus « faciles » qui pourraient lui rapporter 5 millions €/an.

En fin de contrat, Mertens a également reçu une prime à la signature de 2,5 millions €, de quoi couvrir l’amende de 145.000 € que De Laurentiis lui avait infligée – à ses équipiers aussi – au soir de la « rébellion de Salzbourg » du 5 novembre 2019. Ce refus de se mettre au vert, qui fait l’objet d’un arbitrage toujours en cours, a certainement compliqué la transaction. Mais ne l’a pas fait échouer.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • photo news

    Par J.R.

    Italie

    Serie A: la saison pourrie de Franck Ribéry à la Fiorentina

  • Reuters

    Par Philippe Gerday

    Allemagne

    Bundesliga: le Werder Brême, un mammouth en péril

  • Photo News

    Par Benjamin Helson, Guillaume Raedts, Didier Schyns, Sébastien Huzler et Philippe Gerday

    Division 1A

    Anderlecht, Standard, SC Charleroi, Mouscron…: le mercato belge reste dans sa bulle

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous