Accueil Société Régions Bruxelles

Une eurodéputée allemande porte plainte contre des policiers bruxellois pour violences à caractère raciste

Pierrette Herzberger-Fofana, eurodéputée allemande (écologiste), a déposé plainte ce mercredi contre des policiers bruxellois. Elle affirme avoir été violentée et intimidée par des agents près de la gare du Nord.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Pierrette Herzberger-Fofana (71 ans), eurodéputée allemande au sein du groupe écologiste, affirme avoir été malmenée mardi par des policiers bruxellois à proximité de la gare du Nord. Elle a déposé plainte ce mercredi auprès du parquet de Bruxelles pour les chefs de coups et blessures volontaires, traitement dégradant, atteinte arbitraire aux droits constitutionnels, abus d’autorité et racisme ou discrimination. De leur côté, les policiers ont dressé un P-V. pour « outrage » contre l’élue allemande.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

45 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, jeudi 18 juin 2020, 15:36

    Je me permets de poser deux questions à madame la députée. Premièrement si, il agissait de deux personnes de race blanche aurait ‘-elle prit une photo ? Je pense sincèrement que non ! Deuxième question: pour quelle raison a-t-elle interpellé les inspecteurs de police alors qu'elle n'était pas partie prenante dans l' incident, si non que de créer un incident ? Lors de la prise des photos, a-t-elle eu une attitude normale pour bien provocatrice ? Je pense que si madame était restée calme et surtout de ne pas se mêler cet incident mais de déposer plainte plus tard, cela lui était permis, il n'y aurait jamais d'incident ! Mais, que peut- être qu’un peu de publicité en cette période où tout en bon pour maintenir le feu sur la question du racisme est bonne à prendre. Et puis, madame est noire et en plus, députée européenne !!!!!

  • Posté par Bonsignore Luca, jeudi 18 juin 2020, 13:44

    Chère Madame vous avez perturbé un action de Police et vous avez refusé de révéler votre identité. Avec votre comportement irresponsable vous avez mis en danger vous même et les autres. Je suis étonné de l’applaudissement de vos collègues.

  • Posté par De Villers Léopold, vendredi 19 juin 2020, 9:15

    vous étiez présent? non Alors il faut arrêter de dire n'importe quoi.

  • Posté par Mernier Andre, jeudi 18 juin 2020, 12:34

    En disant que des policiers harcelaient des jeunes noirs, elle annonce la couleur. Apparemment, elle n'attendait que ça pour pouvoir faire parler d'elle et relancer le fond de commerce de l'anti-racisme dévoyé.

  • Posté par Mernier Andre, jeudi 18 juin 2020, 12:41

    C'est sur l'emploi du verbe "harceler" que je veux attirer l'attention( c'est le terme employé par cette personne au Parlement). Il serait donc temps que la police laisse ces jeunes gens-quelle que soit leur couleur- faire tranquillement leurs petits trafics sans les harceler.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs