4 ans de prison et 500.000 euros d’amende requis contre Lamine Diack, ancien patron de l’athlétisme mondial

4 ans de prison et 500.000 euros d’amende requis contre Lamine Diack, ancien patron de l’athlétisme mondial
AFP

Le parquet national financier a requis mercredi quatre ans d’emprisonnement et une amende maximale de 500.000 contre l’ancien patron de l’athlétisme mondial Lamine Diack, à son procès pour corruption sur fond de dopage en Russie.

L’ancien président, de 1999 à 2015, de la fédération internationale d’athlétisme (IAAF) et son fils, absent à son procès, sont jugés à Paris, avec quatre autres personnes, notamment pour avoir permis de retarder, à partir de fin 2011, des sanctions disciplinaires contre des athlètes russes soupçonnés de dopage, en échange de financements et pour favoriser des contrats de sponsoring et de droits télé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous