Bénédicte Philippon, l’ancienne «Pouf»: «Je ne pouvais plus travailler avec Jérôme de Warzée»

Sarah Grosjean (gauche) et Benedicte Philippon (droite).
Sarah Grosjean (gauche) et Benedicte Philippon (droite). - Olivier-Guy Demoulin

Il m’a fallu plusieurs mois, voire presque 2 ans, pour que je commence à tourner la page des soucis que j’ai eus au ‘ Grand Cactus’ » La comédienne Bénédicte Philippon, bientôt de retour à la RTBF dans une websérie intitulée « Les Anonymes », s’est confiée à Sudpresse au sujet de son départ de l’émission culte « Le Grand Cactus » : « Je ne pouvais plus travailler avec Jérôme de Warzée. On ne s’entendait plus du tout. Et ça ne datait pas d’hier. C’était devenu insupportable… Quitter ‘Le Grand Cactus’ était devenu indispensable pour ma santé. »

La comédienne garde malgré tout des contacts avec les membres de l’équipe : « Ils sont tous très chouettes. Mon coup de cœur, c’est Martin Charlier (Kiki l’Innocent, ndlr). Je l’adore ! Qu’est-ce qu’il est drôle ! Qu’est-ce qu’il est gentil ! Je connais Kody depuis 12 ans, c’est aussi un gars très gentil. En fait, dans cette équipe, il y a beaucoup de gens très gentils. C’est juste dommage que ça ait mal fini. Mais on a quand même vécu 3 ans de gros bonheurs tous ensemble. »

Bénédicte Philippon, qui a connu le succès sur les planches et sur les écrans prépare son retour à la musique. « Freedom », le titre de son premier single, est une chanson électro-pop chantée en anglais. C’est pour la comédienne un retour à ses premiers amours. « J’ai toujours chanté. J’ai eu un groupe pop-rock de mes 15 à mes 18 ans, et un autre jusqu’à mes 21 ans. J’ai complètement arrêté la musique à 22 ans » confie-t-elle à Sudpresse.

Sur le même sujet
Pop
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous