La virologue Erika Vlieghe: «Il est trop tôt pour partir en vacances en avion»

La virologue Erika Vlieghe: «Il est trop tôt pour partir en vacances en avion»
Mathieu GOLINVAUX

Pour la virologue à la tête du Gees, le groupe d’experts chargé de conseiller l’exécutif sur la levée du confinement, voler n’est pas assez sûr. « Je trouve qu’il est trop tôt. On ne peut pas comparer un vol de plusieurs heures à un trajet en métro de quinze minutes. C’est une longue période, avec beaucoup de gens et beaucoup de contacts » a-t-elle expliqué dans une interview accordée au Vif.

La scientifique précise qu’il « ne s’agit pas seulement du vol lui-même – ou il n’y a d’ailleurs aucune distanciation sociale, tous les sièges sont occupés. Il y a aussi l’enregistrement, la porte d’embarquement, le contrôle des bagages, les boutiques de l’aéroport. Cela génère beaucoup de contacts supplémentaires. Si les gens ne peuvent vraiment rien faire d’autre, pour le travail ou le regroupement familial, alors qu’il en soit ainsi. Mais pour des vacances, je conseillerais d’opter pour une alternative. En voiture, ou pourquoi pas à pied ou à vélo ? »

Sur le même sujet
Transport aérien
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous