Une séquence coupée à la demande du Vlaams Belang, le patron de la VRT réfute toute ingérence politique

Une séquence coupée à la demande du Vlaams Belang, le patron de la VRT réfute toute ingérence politique
D.R.

L’administrateur délégué ad intérim de la VRT, Leo Hellemans, a nié jeudi toute ingérence politique exercée via le conseil d’administration, alors que le quotidien De Standaard rapporte qu’une séquence de l’émission satirique « De Ideale Wereld » a été coupée après des critiques formulées par le parti d’extrême droite Vlaams Belang.

« Quelqu’un nous a signalé un fragment embarrassant. Nous avons regardé ce passage et, avec la maison de production, nous avons jugé qu’il était effectivement inapproprié », a déclaré M. Hellemans sur le site web du diffuseur public vrt.nws. « Peu importe qui a porté plainte. Nous aurions fait exactement la même chose si ce commentaire venait de quelqu’un d’un autre parti ou de quelqu’un qui ne fait pas partie du conseil », a-t-il assuré.

Le passage litigieux concerne une plaisanterie de Geert Hoste. L’humoriste y explique que pour se reconnaître quand ils portent un masque, les membres du Vlaams Belang font le salut hitlérien.

La raillerie n’a manifestement pas plu à Jan Huijbrechts, membre du Vlaams Belang du conseil d’administration de la VRT, qui a contacté le 4 mai dernier le patron du service public flamand. Le jour-même, il recevait des excuses de la chaîne, selon des informations relayées par De Standaard et confirmées par Leo Hellemans à vrt.nws. Le fragment en question a été coupé de l’émission, datant du 30 avril, et ne peut plus être vu sur la plate-forme de replay VRT NU.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous