Accueil Belgique

La grande distribution veut mieux rémunérer les éleveurs

Après Colruyt et Carrefour, Delhaize achète son bœuf en direct à des coopératives. Objectifs : 100 % de viande locale en rayons et une meilleure rétribution des producteurs. Du pur marketing ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Cela ressemble à une petite révolution dans le monde de la grande distribution alimentaire et dans celui de l’élevage bovin : Delhaize veut se fournir en direct auprès d’éleveurs belges pour assurer l’ensemble de son assortiment de viande de bœuf. Le Lion multiplie les conventions en ce sens avec des coopératives, tant wallonnes que flamandes. Le distributeur court-circuite ainsi la chaîne traditionnelle de la viande. Entreprises d’engraissage, d’abattage et de découpe passent du stade de fournisseurs à celui de prestataires de services. Précisons que le Lion n’est pas précurseur en la matière, puisque Colruyt Group a lancé une initiative similaire il y a plus d’un an, laquelle concerne aujourd’hui 35 % de son assortiment de bœuf – contre 100 % à terme chez Delhaize, donc. Quant à Carrefour, il collabore notamment avec la coopérative wallonne Cornü pour garnir son rayon « producteurs locaux ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs