Remco Evenepoel roulera très peu en Belgique: voici son programme pour la fin de saison

Photo news
Photo news

Le champion d’Europe contre le chrono reprendra, selon toute vraisemblance, au Tour de Burgos, en Espagne (28 juillet au 1er août). Une épreuve à étapes qui, vu le calendrier maltraité par la pandémie, a vu son attrait décuplé. Quintana, Carapaz, Valverde, Landa ou les frangins Yates pour ne pointer que les plus illustres aux côtés de Remco Evenepoel. Le Belge s’alignera ensuite au Tour de Pologne, sa première épreuve labellisée WorldTour cette saison (du 5 au 9 août) avant de pousser vers l’Italie et le Tour de Lombardie. Soit le tout premier Monument de sa jeune carrière, exception faite du fameux Ronde virtuel pédalé en avril qui tient plus de la cosmétique que d’une réelle ligne sur un palmarès.

La Lombardie (15 août) donc, avant les championnats d’Europe où il défendra son titre dans l’exercice solitaire et devrait également s’aligner sur la course en ligne. Quand ? Du 24 au 28 août. Ou ? Là, par contre, la réponse n’est guère gravée dans la roche de la certitude même si, aux dernières nouvelles, c’est dans la Bretagne du président de l’UCI David Lappartient que l’épreuve aux étoiles devrait finalement se dérouler en lieu et place du Trentin.

Mondiaux et Giro

La suite de son programme doit le mener vers les montagneux championnats du monde en Suisse, étant entendu, on le rappelle pour les distraits, qu’il ne disputera pas le Tour de France. Des Mondiaux à Martigny, donc, où il doublera chrono et course en ligne (20 au 27 septembre) avant de découvrir les épreuves de trois semaines et le Tour d’Italie (3 au 25 octobre).

Si Tirreno-Adriatico peut également figurer à son agenda (7 au 13 septembre), pas certain, par contre, qu’il pédale des masses en Belgique. Liège-Bastogne-Liège (4 octobre) se déroule pendant le Giro, le BinckBank Tour se termine la veille du grand départ italien et la Flèche Wallonne, le 30 septembre, en est fort proche aussi. Pas de Tour de Wallonie (16 au 19 août), non plus, pour Evenepoel puisqu’il sortira à peine de la Lombardie. Un Tour de Wallonie au plateau cela dit extrêmement riche puisque Naesen, De Gendt, Degenkolb, Gilbert et Van Avermaet, comme la formation Ineos, devraient être au départ.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous