Le CD&V réclame une interdiction totale des bancs solaires

Le CD&V réclame une interdiction totale des bancs solaires
D.R.

Le CD&V demande l’interdiction complète des centres de bronzage et la vente de bancs solaires aux particuliers. C’est ce qu’écrivent les journaux du groupe Mediahuis ce lundi. « Au vu des preuves scientifiques accablantes que le bronzage sous un banc solaire est très nocif pour la peau et qu’il est à l’origine d’une grande partie des cancers de la peau », Leen Dierick et Els Van Hoof (toutes deux CD&V) présentent une résolution à la Chambre demandant au gouvernement d’interdire l’exploitation commerciale des centres de bronzage.

Cela signifie que les 700 centres de bronzage en Belgique devraient fermer. L’ancien ministre de la consommation Kris Peeters (CD&V) a imposé des règles strictes au secteur, mais l’année dernière, seuls 12 % des centres étaient en règle. Les députés demandent également l’interdiction de la vente de bancs solaires aux particuliers. Dierick se sent soutenu par le Conseil supérieur de la santé et la Fondation contre le cancer, qui ont tous deux déjà demandé l’interdiction totale des centres de bronzage.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous