Accueil Société

A la clinique des nounours, c’est les enfants qui tiennent le scalpel

Jusqu’à vendredi, la « clinique des nounours » accueille des centaines d’enfants pour leur faire découvrir de manière ludique le monde médical. Une manière de dédramatiser la peur des examens. Au programme : auscultations, radios, soins, et même chirurgie de doudous.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

C’est une urgence : un lapin géant s’est effondré en rue. Les enfants doivent intervenir : 112 pour les urgences et ensuite, hop, massage cardiaque. Enfin plus ou moins, on manque encore un peu de précision quand on a 5 ans. De mardi à vendredi, des centaines d’enfants sont invités à la « clinique des nounours » pour soigner leur doudou malade sur le campus de l’UCL, à Woluwe-Saint-Lambert. Au sol, l’étudiant bénévole en costume de mascotte se fait malmener la poitrine par les petites mains qui s’exercent.« Eh il respire hein, il respire ! », s’exclame Daoud qui n’a pas l’intention de se faire prendre à la supercherie. Sauf que quand le lapin géant se relève, sauvé, le même petit garçon peine à cacher son enthousiasme.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs