Malgré l’interdiction, des étudiants du Collège de l’Europe se rassemblent et font la fête

Malgré l’interdiction, des étudiants du Collège de l’Europe se rassemblent et font la fête

Les futures élites européennes ne respectent pas plus les gestes barrières que les fêtards de Flagey ou Anderlecht, selon la police locale de Bruges. Lors de la célébration de la fin d’année académique, « toutes les mesures corona ont été violées et les policiers copieusement insultés », indique-t-elle dans un communiqué mardi.

En concertation avec le bureau du recteur, il avait été décidé que différentes fêtes de fin d’année pourraient être organisées en divers endroits du campus. L’accord précisait que les visiteurs n’étaient pas autorisés. Une centaine d’étudiants se sont cependant retrouvés dans la même maison et la situation a dégénéré. La police a dû intervenir à plusieurs reprises.

Inquiétant

« C’est inquiétant de voir que des diplômés du Collège de l’Europe, qui seront un jour au sommet de la politique, l’administration et la diplomatie européennes, se comportent de manière si répréhensible et arrogante », commente le chef de corps Dirk Van Nuffel.

Il affirme que les choses devront être remises à plat pour la prochaine rentrée académique, le problème n’étant pas neuf, d’après lui. « De jeunes Européens à Bruges devraient être un enrichissement pour la ville, mais c’est de moins en moins le cas », conclut le chef de corps.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous