Accueil Économie

Premiers effets du plan Juncker en Belgique

Le Plan Juncker entend doper l’investissement dans l’économie réelle par l’octroi de garanties publiques aux acteurs privés. En espérant un effet sur la croissance, en complément des liquidités déversées par la Banque centrale.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

C’est la multiplication des pains. Ou à tout le moins, selon ses promoteurs, une première illustration de l’effet de levier cher à la Commission Juncker dont le plan de relance entend, au départ d’une mise initiale de 21 milliards d’euros (sous forme de garanties), parvenir à injecter 315 milliards d’investissements en trois ans dans l’économie réelle : le fameux Plan d’investissement pour l’Europe, annoncé il y a un peu plus d’un an.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs