SAUDI-US-OIL-ENERGY-ARAMCO
d-20190905-3VXQ9K 2019-09-05 21:53:13
SAUDI-ARAMCO_ATTACKS-IRAQ
Les attaques de samedi contre l’usine d’Abqaiq et le gisement de Khurais, dans l’est, ont entraîné une chute de la moitié de la production saoudienne.
Aucune attaque n’avait eu de conséquences aussi importantes sur la production de brut. C’est le niveau de sécurité des installations pétrolières saoudiennes qui est ainsi remis en cause.
Attaque par des drones de deux sites produisant du pétrole en Arabie Saoudite.
Les armes envoyées vers l’Arabie Saoudite servent dans le conflit au Yémen, considéré par l’ONU comme «
 la pire crise humanitaire de la planète
».
© Belga.
Des membres du Croissant rouge déterrent un corps à Dhamar, au Yémen, après une frappe aérienne saoudienne, ce 7 septembre.
La Wallonie continuerait «
à exporter de grandes quantités d’armes et d’équipements militaires vers des pays accusés de crimes de guerre
».
Shannon Murphy (d.), entourée de ses acteurs Eliza Scanlen et Ben Mendelsohn.
Donald Trump enchaîne les déclarations incendiaires et saugrenues, donnant une image plutôt inquiétante des dirigeants de ce monde. Et il est loin d’être le seul.
Le compte Twitter de Saoud al-Qahtani, inutilisé depuis octobre 2018. Avec la photo du roi et du prince héritier...
Al-Hol, le 9 mars dernier
: les familles de Daesh arrivent et s’y entassent...
Contrairement aux pays européens, le premier ministre canadien Justin Trudeau n’a pas haussé le ton contre le Brésil de Bolsonaro pour préserver ses intérêts commerciaux.
Des habitants de Sanaa collectent de l’eau.
Omar el-Béchir est toujours sous le coup d’un mandatd’arrêt international de la Cour pénal internationale.
Une embarcation iranienne rapide des «
Gardiens de la révolution
» dans le Golfe (photo d’archives).
Manifestation anti-gouvernementale, le 21 février 2017 au Bahrein
: la situation au Bahreïn s’est singulièrement détériorée depuis le «
printemps arabe
» de 2011.
La dernière action des Femens française date du 26 juillet
: elle dénonce une décision de justice qui a requalifié des faits de «
viols en réunion
» effectués par des pompiers sur une adolescente en «
atteinte sexuelle
», estimant que la jeune fille, 13 ans à l’époque, était consentante.