Malgré une rhétorique intransigeante, Donald Trump n’a pas opté pour l’engrenage militaire, mais pour des sanctions économiques renforcées.
Carlos Ghosn est à la croisée des chemins. Il va devoir se réinventer un avenir.
Les trois clés pour comprendre le conflit
En ordonnant l’assassinat ciblé du général Soleimani, le président américain Donald Trump a provoqué la colère du peuple iranien. Autour de son cercueil, des milliers de personnes ont appelé à la vengeance.
Autour de la table (de g. à dr.), Luigi Di Maio, Heiko Maas, Jean-Yves Le Drian, Josep Borrell et Dominic Raab.
«
 Pour le gouvernement américain, c’était l’occasion de défendre les valeurs de l’Amérique, les droits de la personne et la liberté d’expression. Mais ils ont préféré garder le silence
», déplore Hatice Cengiz.
Travis Kalanick, le fondateur d’Uber.
Qassem Soleimani était devenu une sorte de «
vice-roi
» en Syrie et en Irak, modelant leur avenir à sa guise pour mieux ménager les intérêts de l’Iran. © Photo News.
FILES-US-TURKEY-LIBYA-CONFLICT-POLITICS-DIPLOMACY
Recep Tayyip Erdogan (à droite) et son ministre des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu.
stars
(FILE) SAUDI ARABIA TURKEY KHASHOGGI MURDER SENTENCE
(FILE) TURKEY SAUDI ARABIA KHASHOGGI MURDER SENTENCE
d-20181020-3P76JK 2018-10-20 01:00:44
PHOTONEWS_10787476-003
d-20191123-3XDFHF 2019-11-20 19:59:32
SPAIN-UN-CLIMATE-ENVIRONMENT-COP25
Psychiatre et aéronaute, pilote de l’avion solaire Solar Impulse, Bertrand Piccard est démonté, mais pas totalement déprimé. © Dominique Duchesnes.
d-20191208-3XNE16 2019-12-08 09:11:53
Cette Congolaise de 36 ans, Kavugho Mbafumoja, ici à l’hôpital général de Beni ce 3 décembre, a survécu à une attaque d’un groupe armé.