Accueil Médias

Cyril Hanouna, le premier roi de la «buzzocratie»

Félicité pour son originalité, l’animateur de « Touche pas à mon poste » est la cible de nombreuses critiques depuis le début de l’année. Le fait qu’il incarne l’évolution de la société vers une tyrannie du « buzz » dérange autant qu’effraie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

J e suis vraiment fatiguée du buzz ! Je crois que je deviens vieille…  » Julie n’est pas la seule à se sentir dépassée par l’avalanche d’informations particulièrement futiles qui se répandent à une vitesse folle sur les réseaux sociaux. Pas un jour – ou presque – sans que la starlette américaine Kim Kardashian ne « casse l’internet » avec une photo de son derrière ou que le chanteur canadien Justin Bieber fasse les gros titres, suite à son comportement sulfureux. Une véritable « tyrannie du buzz » incarnée en France par un certain Cyril Hanouna. Au minimum vous avez déjà entendu le nom de cet animateur télé qui office en France sur D8 et chez nous sur Plug RTL dans l’émission « Touche pas à mon poste ». Roi de Twitter et Facebook, il est aussi le seigneur le plus puissant dans la nouvelle société « buzzocratique » dans laquelle Julie et les autres ont le sentiment de se sentir écrasés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs