Accueil Culture Musiques

Bob Dylan Rough and rowdy ways

Columbia-Sony.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

Depuis Tempest , son chef-d’œuvre de 2012, Bob Dylan a reçu un prix Nobel et publié une trilogie d’albums de reprises des années 40 et 50. Le revoici enfin avec de nouvelles compositions annoncées, en plein confinement, par le fabuleux Murder Most Foul historique qui conclut ce 39e album. Un disque taillé au couteau, blues à souhait, craché par cette voix unique qui, plus que jamais, fait face à la mort et jette sur la vie et le monde une lumière crue.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Anonyme, lundi 29 juin 2020, 11:15

    Les voix "d'outre tombe" sont à la mode depuis quelques années..... Cohen en a été victime, et maintenant c'est Dylan! Je trouve qu'on est très loin de l'originalité et de la qualité de la grande époque. (pour les deux) Obliger les "vieux" à chanter est pathétique, mais cela me fait beaucoup de peine de les entendre. La poésie peut aussi se publier dans des recueils, , mais c'est moins rentable. Paul Hansquine

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs