Accueil Société

Coronavirus: le port du masque obligatoire divise le CNS

« C’est un débat important que nous devons avoir », a expliqué Pierre-Yves Jeholet avant le début du Conseil national de Sécurité.

Temps de lecture: 2 min

Ce mercredi matin, le Conseil national de Sécurité se réunit pour discuter d’un nouvel assouplissement des mesures prises pour lutter contre la propagation du coronavirus. L’un des grands débats sera l’éventuelle obligation de porter un masque dans les magasins. Les experts y sont favorables, mais le monde politique semblait plus réticent ce matin à l’entrée du Palais d’Egmont, où se tient le Conseil national de sécurité .

« Je ne vais pas vous donner la réponse avant que la question ait été posée. C’est un débat important que nous devons avoir, mais nous devons aussi être clairs avec les citoyens et ne pas toujours revenir en arrière. Par ailleurs, si c’est pour avoir une obligation sans sanction et sans contrôle, ça n’a pas beaucoup de sens» », a déclaré le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet. Son collègue de parti, le vice-premier ministre et ministre du budget et de la fonction publique David Clarinval a été plus clair dans sa réponse : « Ce n’est pas le bon moment ».

À lire aussi Le masque, le masque, le masque!

Enfin, le ministre fédéral des Classes moyennes, des Indépendants, des PME et de l’Agriculture Denis Ducarme, a confirmé que les responsables politiques étaient plus réticents à imposer les masques buccaux, car « « Je n’ai pas entendu d’élément indiquant qu’on irait dans ce sens-là, Mais tout est possible, en CNS on n’entérine pas des décisions préalables » ». Ce dernier souhaite également ouvrir le débat sur un éventuel allongement de l’heure de fermeture de la restauration et sur un élargissement des marchés. « Je préconise l’abolition de la règle des 50 stands, parce que les choses se passent bien sur les marchés et nous voulons donc voir avec les autorités locales si les mesures de sécurité peuvent être maintenues » explique-t-il.

À lire aussi Rassemblements festifs: pourquoi certains n'arrivent plus à se restreindre

Enfin, l’extension des bulles sociales est également envisagée. Selon le Premier ministre Jeholet, c’est l’une des possibilités. « Tout le monde est favorable à l’élargissement de la bulle sociale, mais nous devons écouter les experts. Je suis favorable à un déconfinement. Il faut éviter une crise économique et sociale après la crise sanitaire mais il faut en même temps rester prudent sur le volet santé publique. C’est tout l’équilibre que nous devons trouver», a-t-il conclu.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Nivaille , mercredi 24 juin 2020, 16:49

    Pierre Yves Jeholet a toujours un avis qui ne dit rien. Il faut qu'il parle, qu'il parle, qu'il parle ! Lui qui veut supprimer la communauté française. Pauvre communauté avec de tels individus...

  • Posté par Debrabander Jean, mercredi 24 juin 2020, 14:13

    "Par ailleurs, si c’est pour avoir une obligation sans sanction et sans contrôle, ça n’a pas beaucoup de sens» », a déclaré le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet." Toute l'impuissance de nos politiciens ! Pourquoi payer un exécutif qui ne peut rien exécuter ?

  • Posté par Michel Alain, mercredi 24 juin 2020, 13:00

    Tous des crétins, voire carrément des crapules. Soyons clair ! Ils se foutent pas mal des gens à risque, essentiellement les personnes âgées : leurs pensions coûtent chers donc que ces personnes disparaissent, le bilan n'en sera que meilleur. Le coronavirus est bel et bien un virus darwinien (ce mot dit tout). Saletés de politiciens ! TOUS ! Il y a trop de gens (pseudo décideurs) qui s'expriment. NB : la populace qu'on a n'en est que le reflet : ignare, veule, imbécile...(compléter selon choix). Victor Hugo disait (au XIX ème siècle !) : " le peuple, c'est-à-dire la masse, ne s'élève guère au-dessus de la médiocrité ". En l'occurrence ici "Le Soir" (avec ses très pauvres articles) se comporte comme un journal de la masse, mais ce n'est pas grave, nous allons pouvoir lire notre leçon de morale de 'Soeur-Béatrice-Delvaux.com '. Bonne journée quand même.

  • Posté par Rahier Pierre, mercredi 24 juin 2020, 14:02

    " L'homme est le plus souvent grossier, ignorant, brutal et bête." Citation d' Alexandre Dumas, fils ; L'homme-femme (1872)

  • Posté par Stampe Jérôme, mercredi 24 juin 2020, 12:44

    Je constate autour de moi que beaucoup de gens ne semblent plus accorder la moindre attention à la distanciation sociale ou le port du masque. Qu'attendent-ils, un second confinement?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko