Accueil Société

Le déconfinement se poursuit: un rappel à l’ordre, puis un parfum d’été

Le Conseil national de Sécurité a décidé d’activer la phase 4 du déconfinement dès le 1er juillet. Et rappelé quelques consignes essentielles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Ce mercredi matin le CNS s’est réuni pour baliser l’été. A l’issue de la réunion, Sophie Wilmès a annoncé les nouvelles mesures de déconfinement lors d’une conférence de presse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Trevisan Lucio, mercredi 24 juin 2020, 19:45

    Ce sont encore des mesures prises façon "compromis à la belge" c'est-à-dire on ménage les choux (experts) et les chèvres (nous) et on finit par mécontenter tout le monde car il n'y a pas de logique dans ces limites entre-autres le nombre de personnes dans les "bulles" : 15, 50, 200, 400, .... Les experts sont déçus parce qu'on n'impose pas les masques dans les commerces, et les gens le sont parce ce qu'ils en ont marre des restrictions liberticides. Entre nous, beaucoup de gens n'écoutent plus ce CNS et certainement plus les jeunes.

  • Posté par Van Dalem Marc, mercredi 24 juin 2020, 19:10

    Dommage que notre 1er ministre rappelle que les rassemblements tels que ceux d'Ixelles et d'Anderlecht sont INTERDITS mais qu'aucune SANCTION ne soient prises à l'encontre des bourgmestres qui ont officiellement annoncer ne pas les autoriser mais les TOLÉRER. Incompréhensible... S'appuyer sur la bonne volonté des gens est la pire des décisions. Nous savons tous que dans nos pays laxistes, sans sanction, il n'y aura pas d'amélioration dans le comportement des fêtards. La tolérance doit avoir ses limites, n'en déplaise aux bourgmestres incompétents, qui craignent pour leur réélection.

  • Posté par Frenay Guy , mercredi 24 juin 2020, 18:33

    Ils nous présentent des recettes fort complexes mais passent à côté de l'essentiel : le port du masque dans les commerces et lieux sans distanciation. Donc, espérons simplement que le virus se calme. Les mesures frontalières ou pas dans lesquelles l'Europe met aussi son grain de sel entretiennent également une forme de cacophonie dans nos esprits qui basculent entre crainte et déni alors que nous devrions pouvoir simplement être un peu responsables

  • Posté par Hankart Emile, mercredi 24 juin 2020, 16:39

    J'espérais le port du masque obligatoire dans tout les magasins et les grandes surfaces car beaucoup de personnes de tout âge considère cela inutile (pourtant le virus circule toujours) il suffit de regarder autour de soi et on comprend très vite. Hélas nos chers politiciens ont encore décidé de ne pas décider comme d'habitude, privilégier la santé passe après les préoccupations électorales... Honte sur eux...

  • Posté par G Jean Luc, mercredi 24 juin 2020, 22:02

    @VERDOODT-COLART Jean-Marie: si vous regardez un peu, énormément de décès ont concernés les vieux. Si vous lisez un peu, vous verrez que le masque protège les autres (selon les experts!). Donc, qui ne va pas mettre de masque et protéger les vieux? : les jeunes. Qui va mettre un masque en espérant être protégé tout en protégeant les jeunes? : les vieux.Je peux donc supposer qu'il n'y a pas assez de vieux qui sont morts, c'est ça? Moi, je vote pour le port du masque obligatoire dans les commerces, libre à vous de ne pas y aller éliminer certains autres.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs