Accueil Monde Afrique

Jean Omasombo sur les Belges au Congo: «En 1960, on a mis le ver dans le fruit grâce à la corruption»

Jean Omasombo, auteur d’une mémorable biographie de Patrice Lumumba a eu accès à des archives inédites, enfin déclassifiées, et il s’est attaché à reconstituer les derniers mois ayant précédé l’indépendance du Congo.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 17 min

C’est en 1959, loin de l’improvisation souvent invoquée, que s’est jouée la partie décisive entre Belges et Congolais, raconte le politologue Jean Omasombo.

Après 80 ans de présence coloniale, les Belges, à la veille de l’indépendance, connaissaient-ils réellement le Congo ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Biot Philippe, samedi 27 juin 2020, 10:04

    Il est normal que les belges et les congolais aient des points de vue différents. Par exemple, le rôle de Patrice Lumumba est jugé carrément différemment.. Dans la période post coloniale, il y a eu les mercenares, les gendarmes katangais, la révolte des mulelistes.....On ne peut pas changer l'histoire. Il est temps de regarder vers l'avant plutôt que dans le rétroviseur.

  • Posté par Naeije Robert, samedi 27 juin 2020, 15:07

    Le rôle de Patrice lumumba reste obscur. Son décours d'indépendance débordant de haine anti-belge prononcé en présence du Roi Bauduin n'aurait pas été désavoué par les actuels militants BML. On faisait entendre récemment à TF1 l'enregistrement d'un hommage posthume que lui rendit Che Guevara, dont on sait qu'il se rendit en son temps dans l'Est du Congo et y rencontra notamment Joseph Kabila. Pas sûr que sous Lumumba le Congo indépendant eut été plus démocratique qu'il ne le fut sous Mobutu

  • Posté par Hubert Wynands, samedi 27 juin 2020, 7:12

    Ils me font rire. 1953 cessez-le-feu pour la guerre de Corée. La Corée du Sud, un pays ravagé, aucunes ressources naturelles, où sont-ils 67 ans plus tard ? et j’oserais même dire que la Corée du Nord est plus avancée que la RdC. Pourtant en 1960, ils avaient un pays avec des infrastructures, des ressources naturelles extraordinaires, et qu’en ont-ils fait ? Je ne pense pas que tout soit de la faute des muzungus.

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, mercredi 24 juin 2020, 20:11

    C'est le même article, avec un autre titre, tout aussi "choc" que lors de la précédente publication. Il faut pouvoir écouter tout le monde, et je répète que P.H. Spaak lui-même parle dans ses Mémoires de "malins qui espéraient bien tout garder en faisant mine de tout céder". Mais il ne propose pas pour autant, du processus de 59-60, une vision aussi uniformément négative que celle qui ressort de l'interview. Oserais-je ajouter qu'il est un peu puéril, et au fond presque condescendant, de suggérer que ce sont les Belges qui ont instillé le virus de la corruption au Congo? S'il y a malheureusement un travers aussi ancien que répandu, c'est bien celui-là...

  • Posté par Pierre Lison, vendredi 26 juin 2020, 10:06

    Bravo et j'ajouterais « On a toujours fait comme ça ». C'est ce que on appelle « l'air du temps ».

Plus de commentaires

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs