Accueil Monde Afrique

Colonisation: des enfants métisses assignent la Belgique en justice pour crimes contre l’humanité

Cinq femmes métisses et nées au Congo colonisé reprochent à la Belgique les enlèvements systématiques d’enfants nés d’une mère noire et d’un père blanc, selon une enquête Le Soir/Le Vif/RTBF.

Info « Le Soir » - Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Cinq femmes, nées dans le Congo colonisé et résidant désormais en Belgique et en France, assignent l’Etat belge en justice pour crimes contre l’humanité, révèlent Le Soir, Le Vif-L’Express et la RTBF. Nées d’un père blanc et d’une mère noire, elles reprochent à la Belgique les enlèvements systématiques des enfants métis opérés sur le territoire colonisé entre 1911 et 1960.

L’assignation de Léa Tavares Mujinga, Monique Bitu Bingi, Noëlle Verbeeken, Simone Ngalula et Marie-José Loshi a été déposée ce mercredi 24 juin au tribunal de première instance de Bruxelles. Le document indique que ces cinq femmes, aujourd’hui septuagénaires, ont été « privées du jour au lendemain de leur mère, de leurs proches, de leur famille ; de nourriture convenable et des soins les plus élémentaires ; déracinées de leur propre culture, de leurs origines ; privées d’identité ; parfois victimes de mauvais traitements, de violences, d’abus sexuels et de viols. L’Etat belge les a privées de toute possibilité de facto de revendiquer un lien juridique avec leur famille (droit à des aliments, possibilité d’hériter). »

À lire aussi Entre la Belgique et le Congo, le contentieux économique est toujours pesant

Depuis 1968, les crimes contre l’humanité sont imprescriptibles.

Retrouvez leur témoignage sur Le Soir Plus

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, jeudi 25 juin 2020, 18:15

    Crimes contre l'Humanité ?? Et pourquoi maintenant ?? C'est l'Etat Belge qui pratiquait ces enlèvements ??

  • Posté par MORNARD PASCAL, jeudi 25 juin 2020, 17:46

    Elles ont en effet subit des sévices de la milice ....congolaise !!!

  • Posté par MORNARD PASCAL, jeudi 25 juin 2020, 17:46

    Elles ont en effet subit des sévices de la milice ....congolaise !!!

  • Posté par MORNARD PASCAL, jeudi 25 juin 2020, 17:46

    Elles ont en effet subit des sévices de la milice ....congolaise !!!

  • Posté par lambert viviane, jeudi 25 juin 2020, 0:38

    Ces dames ne sont pas victimes d'un crime contre l'humanité . Si les excuses ne suffisent plus, je doute que 50.000 euro provisionnel et plus par la suite, puissent leur être une sorte de contre-partie à ce qu'elles ont vécu. Maintenant, rien n'empêche l'église de mettre la main à la poche. Merci au Soir de publier mon avis sur le forum.

Plus de commentaires

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une