Accueil Économie Finances

Opération impôts: travailler et être pensionné, une combinaison pas toujours gagnante

De plus en plus de pensionnés exercent une activité pour toucher un revenu d’appoint. Si c’est votre cas, mieux vaut bien faire vos calculs. Gagner trop pourrait avoir des conséquences sur les impôts, et parfois même sur le montant de votre pension.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est un plaisir, parfois une nécessité, aujourd’hui de nombreux pensionnés continuent de prester quelques heures de travail en plus de profiter de leur pension. Selon les chiffres du Service fédéral des Pensions, au moins 50.000 personnes seraient concernées en 2018. Mais en réalité, c’est probablement bien plus car tous les pensionnés ne sont pas repris dans les statistiques. Si vous faites ce choix, voici quelques détails à connaître pour éviter les mauvaises surprises.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Jeegers Claude, mercredi 15 juillet 2020, 10:15

    travaillé en étant pensionné , n'apporte pas d'avantage, , si vous avez un statut BIM, et vous dépassez le montant autorisé, vous perdez tout les avantages que celui ci vous donne droit, sans oublier que les contributions ne manquerons pas de vous taxer en plus , je ne vois vraiment pas ou se trouve l'intéret de chercher un emplois complémentaire en étant pensionné.

  • Posté par Ceuleers Alain, lundi 6 juillet 2020, 15:11

    Personnellement, j'ai encore 5 ans à travailler, mais j'aurais 45 ans de carrière sans interruption, si la santé est bonne, égoïstement pas de problème pour moi. Mais quand on parle de Hold Up sociale, de mafieux en cols blancs, réfléchissons nous qui avons plus de 40 ans de choix politique... En caricature, pour bien vivre notre fin de carrière, nous aurions dû être ministre d'état ou simplement chômeur professionnel, dans ces deux cas notre train de vie est assuré... Il est préférable d'en plaisanter!

  • Posté par Charette Alain, lundi 29 juin 2020, 2:14

    il y a un hold up social et fiscal un pensionne qui travaille pour un employeyr ce sera revenu brut moin les cotisations onss donc les cotisations onss sont un hold up tu payes pour rien avoir droit en supplement et taxe lourdement

  • Posté par Mignot Pierre, dimanche 28 juin 2020, 11:11

    L'impôt sur les revenus complémentaires à la pension est quasi-confiscatoire en Belgique et n'est pas de nature à encourager les 65+ à travailler puisqu'il est calculé sur la somme des 2 revenus (pension + complément). Et que dire si on a eu la prudence d'investir dans un petit appartement que l'on loue: on ajoute encore le revenu cadastral indexé x 1,40 à vos revenus sachant qu'il faut également payer le précompte immobilier. Bref, tous ces revenus devraient être taxés séparément et non pas s'ajouter car, effectivement, on arrive très vite dans la tranche taxée à 50%. Il s'agit d'un scandale de plus du système fiscal belge !!!

  • Posté par Hubert Wynands, jeudi 25 juin 2020, 7:23

    Ou faire du noir.

Plus de commentaires

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs