Accueil Société

Coronavirus: la justice réfléchit à déménager de grands procès

Si les règles de distanciation sociale persistent à la rentrée, il faudra pour la justice bruxelloise déménager des audiences, trouver des solutions créatives. Peut-être dans les anciens bâtiments de l’Otan ? On en parle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

L’ancien quartier général de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (Otan) va-t-il se recycler en véritable palais de justice ? Situés juste en face du nouveau siège bruxellois de l’Otan, ces bâtiments vont déjà accueillir le futur procès des attentats de Bruxelles. La décision avait été confirmée en juillet 2019 par le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V). Reste à définir une date pour ce maxi-procès.

Deux autres procès pourraient se tenir préalablement dans les locaux actuellement inutilisés du Boulevard Léopold III. A savoir ? Le procès en appel de la catastrophe de Buizingen, en septembre prochain, puis celui contre une bande organisée accusée de vols de voitures au préjudice de plus de 1.000 victimes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs