Accueil Économie Entreprises

Lufthansa: le plan de sauvetage se confirme, le plus gros actionnaire le valide

Jusqu’ici le milliardaire, qui détient 15,5 % du capital de la compagnie, avait menacé de bloquer le plan de sauvetage. Et il en avait la possibilité compte tenu de l’importance de ses parts.

Temps de lecture: 2 min

Le principal actionnaire de Lufthansa, le milliardaire Heinz Hermann Thiele, votera pour le plan de sauvetage qu’il avait critiqué et aurait pu faire échouer lors de l’assemblée générale jeudi, a-t-il annoncé mercredi dans une interview.

« Je voterai pour le projet d’accord », qui prévoit notamment le retour de l’Etat au capital du premier groupe européen du transport aérien à hauteur de 20 %, a expliqué l’homme d’affaires de 79 ans au quotidien FAZ.

À lire aussi Brussels Airlines: accord de principe, reste à le mettre en pratique

Le plan d’aide porte sur 9 milliards d’euros et prévoit le retour de l’Etat au capital de Lufthansa à hauteur de 20 %.

Jusqu’ici le milliardaire, qui détient 15,5 % du capital de la compagnie, avait menacé de bloquer le plan de sauvetage. Et il en avait la possibilité compte tenu de l’importance de ses parts.

À lire aussi Michael O’Leary: «Il n’est écrit nulle part que Lufthansa doit être le roi»

Lufthansa avait averti que, sans aide, « l’entreprise serait certainement en cessation de paiement quelques jours après l’assemblée générale » et devrait demander son placement sous la protection de la législation allemande sur les faillites.

Mais même avec l’aide publique, les prochaines années s’annoncent compliquées pour Lufthansa. Le redémarrage ne sera que très progressif.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 25 juin 2020, 12:20

    Pas question de s'envoyer en l'air à n'importe quel prix.

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière