Accueil Belgique Politique

Punir les abus fiscaux pour financer la relance

Les députés fédéraux veulent empêcher les Belges d’éviter l’impôt sur les donations mobilières, contourné en passant devant les notaires néerlandais. Et veulent en savoir plus sur ces milliards d’argent noir qui dort sur les comptes belges.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Relance post-confinement oblige, la Belgique va avoir besoin de milliards. Les élus fédéraux veulent pour cela aller chercher dans les poches des plus privilégiés.

D’une part, ils ont lu avec intérêt les propos de Steven Vanden Berghe, président du Service des décisions anticipées (tax ruling) de l’administration fiscale, dans le Tijd, le matin même. Celui-ci a indiqué qu’il y avait des milliards d’euros d’argent noir qui dormaient sur les comptes belges et que ces montants pourraient « être l’occasion de combler en partie le déficit provoqué par les mesures prises dans le cadre de la crise du coronavirus ». A la demande d’Ahmed Laaouej (PS) et de Georges Gilkinet (Ecolo), Steven Vanden Berghe devrait être convié en commission des Finances de la Chambre pour nourrir la réflexion sur des possibles mesures à prendre pour mettre la main sur ces milliards. Georges Gilkinet dont les tentatives de faire passer un projet de loi sur ce sujet avaient plusieurs fois échoué dans le passé.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par codejon jose, jeudi 25 juin 2020, 11:42

    C'est incroyable les excuses trouvées par certains politiciens , chaque fois qu'on veut s'attaquer a la fraude fiscale . Affligeant et indecent le pouvoir de certaines corporations pour influencer la politique monétaire de notre pays . Ce sont des milliards qui échappent chaque année au fisc belge et qu'après on ira chercher dans la poche des travailleurs et petites et moyennes entreprises . Honte aussi a l' UE qui permet par son laxisme et gangrenée par le lobbing a des pays voyous comme la Hollande et d'autres dans l'Union Européenne véritables paradis fiscaux de priver de revenus d'autres pays de l'Union .

  • Posté par Propronet Juste, jeudi 25 juin 2020, 8:42

    Et si l'on cherchait l'argent dans la poche des députés, parlementaires, ministres et partis de Belgique ? Ce serait certainement très rentables.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs