Accueil Belgique Politique

Déconfinement: ce qui change dès le 1er juillet (infographie)

Sophie Wilmès a annoncé une série d’assouplissements des mesures pour la phase 4 du déconfinement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le Conseil national de Sécurité a décidé, mercredi, d’activer la phase 4 du déconfinement de la Belgique, a annoncé la Première ministre, Sophie Wilmès.

Dès le 1er juillet, on pourra avoir des contacts sociaux à 15 nouvelles personnes par semaine (au lieu de 10 précédemment) Les rassemblements de 200 personnes sont désormais autorisés en intérieur et de 400 personnes en extérieur.

Ce qui est à nouveau autorisé

Les piscines, théâtres, cinémas, parcs d’attractions, plaines de jeux couvertes ainsi que les salles de réception et de fête pourront rouvrir.

Ce qui est toujours interdit

L’ouverture des boîtes de nuit et l’autorisation de rassemblements de masse (festivals, etc.) ne sont pas encore à l’ordre du jour.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Godfroid Marie france, jeudi 25 juin 2020, 18:07

    Que le bourgmestre de knokke vienne voir ce qui se passe sur la digue la shisha a la plage et bikini ds les rues torses nus sur la digue et j en passe....

  • Posté par De Ronde Michel, jeudi 25 juin 2020, 10:33

    « Ce qui change dès le 1er juillet ». Ce qui "ne" change "pas" dès le 1er juillet. Dans les magasins, le port du masque reste facultatif, si les règles de distanciation physique sont respectées. Lors de la conférence de presse, il a été précisé par Sophie Wilmès que l’ensemble des experts scientifiques consultés à ce propos se sont prononcés contre l’obligation de porter le masque dans les magasins, « la situation épidémiologique actuelle ne justifiant pas cette obligation ». C’est clair !

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs