Accueil Société Régions Bruxelles

Extinction Rebellion décroche les lettres en métal de la Tour des Finances à Bruxelles (vidéo et photos)

Le groupe précise que les lettres seront rendues au premier ministre du prochain gouvernement fédéral.

Temps de lecture: 2 min

Tôt ce jeudi matin, un petit groupe de rebelles d’Extinction Rebellion Belgique a retiré les lettres en métal « FINANCE » du mur à l’entrée de la Tour des Finances dans le cadre de la campagne d’actions « Notre Avenir, Nos Choix ».

« L’action a été menée sans causer de dommages au mur ou aux lettres en métal. Extinction Rebellion Belgique précise qu’il s’agit d’un emprunt et que les lettres seront rendues au premier ministre du prochain gouvernement fédéral, une fois que celui-ci aura été formé afin qu’elles puissent être mises dans un musée », signale Extinction Rebellion Belgique dans un communiqué.

« Ce lieu abrite des compétences essentielles telles que l’immigration et la santé sous la coupelle de la « Finance », ce qui offre un symbole parlant des priorités qui de toute évidence guident nos gouvernements. Nous souhaitons que nos gouvernements se concentrent sur la construction d’une société plus résiliente afin que nous puissions faire face aux crises futures. », explique Pauline, porte-parole d’Extinction Rebellion Belgique.

À lire aussi Ces groupes informels qui pensent l’après-crise

Extinction Rebellion a décidé de rebaptiser la Tour « Resilience Tower », « afin de montrer quel devrait être le principe directeur d’une société soucieuse de garantir les conditions d’une vie digne pour tou.te.s en Belgique et dans le monde ; maintenant, tout comme pour les générations futures ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Formisani Serge, jeudi 25 juin 2020, 12:40

    Mouvement soutenu par la viking suédoise...

  • Posté par Jacques Yakoub, jeudi 25 juin 2020, 12:33

    Ils connaissent au moins la différence entre vol et emprunt ? Le consentement ....

  • Posté par Biot Philippe, jeudi 25 juin 2020, 11:19

    Quand une minorité de personnes décide d'imposer ses idées. Evidemment qu'il faut réagir.

  • Posté par LAMBERT Jean-Claude, jeudi 25 juin 2020, 10:09

    Ne s'agit-il pas de dégradation et de vol de matériel de l'Etat ?

  • Posté par Haegelsteen Philippe, jeudi 25 juin 2020, 10:04

    Encore des écolos marxistes ?! Il faut que cela s'arrête.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo