Accueil Culture Cinéma

«Jouer avec Adèle m’a permi s d’être bousculé»

Guillaume Gallienne et Adèle Exarchopoulos, acteurs que presque tout oppose, sont réunis à l’écran pour raconter l’histoire d’amour interdite entre un directeur de prison et une détenue

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

M on métier, c’est d’être vecteur d’histoires, en les incarnant, en les mettant en scène, en les écrivant ou en les lisant, explique Guillaume Gallienne. Je ne veux pas m’enfermer dans un type de personnage ou de métier. » Après le succès phénoménal de Les Garçons et Guillaume, à table !, tant au théâtre qu’au cinéma (5 César sur 10 nominations, dont celui de meilleur acteur), l’acteur sociétaire de la Comédie-Française multiplie et varie les projets, sans pour autant se précipiter. C’est en effet la passion qui guide ses choix : il vient de terminer une adaptation d’Oblomov pour Arte ; cet été, il tournera son second long-métrage, toujours écrit par ses soins, avant de mettre en scène La Cenerentola de Rossini à l’Opéra Garnier en 2017.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs