Accueil Monde France

Clash entre Jean-Jacques Bourdin et Didier Raoult: «Ne faites pas de déductions foireuses»

Le ton est très vite monté entre le journaliste et le professeur de médecine.

Temps de lecture: 2 min

Invité ce matin pour l’interview matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, le professeur Didier Raoult n’a pas apprécié les questions du journaliste. Très vite, le ton est monté entre les deux hommes après que le professeur ait affirmé que les gens n’avaient pas été soignés pendant le confinement. « Globalement, quand on dit aux gens ‘restez chez vous et prenez du doliprane’, on ne soigne pas les gens ». Une affirmation qui a étonnée Bourdin, estimant que cela revenait à affirmer que des médecins avaient pris le risque de « tuer » leurs patients.

Didier Raoult s’est alors emporté : « Ne m’expliquez pas la médecine, ne m’expliquez pas ce que c’est soigner les gens. Je n’ai fait que soigner les gens mais si on ne pose pas le diagnostic, on ne sait pas soigner les gens. Je répète ce que j’ai dit, ne faites pes de déductions foireuses. (...) On ne tue pas les gens. Je viens de le répéter dix fois. Je vais me lever et m’en aller. Vous écoutez ce que je vous dis. (...) Je m’en fiche de vous, vous savez ». Il commencer ensuite à se lever puis finit par se rasseoir. Les esprits se calment ensuite et l’interview a pu reprendre.

 

À lire aussi Grand format - Dans les coulisses de la course au vaccin contre le coronavirus

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

35 Commentaires

  • Posté par POUPAERT Jacques, jeudi 25 juin 2020, 16:24

    Papier mal torché avec multiples fautes d'orthographe!

  • Posté par Haegelsteen Philippe, jeudi 25 juin 2020, 14:57

    Le mérite de la presse et des journalistes est d'informer le grand publique. En faisant cela elle joue un rôle démocratique majeur. Son devoir est de le faire de manière éclairée et pondérée, car de plus en plus une partie de l'opinion publique s'en fait le relais dans la rue avec trop de dérives. J'ai l'impression que ici, pour faire de l'audience, le ton provocateur du journaliste était limite. Il connaissait le caractère de son invité. Le débat sur la crise corona aura lieux et il aura intérêt à être mené de manière dépassionné.

  • Posté par Bauduin Dominique, jeudi 25 juin 2020, 14:18

    Le docteur Raoult est pour moi un spécialiste en cette matière, qui a sauvé beaucoup de gens grâces à ses méthodes , ses conseils et il faut le respecter pour celà. Il a un certains franc parler et celà ne mène à rien de le provoquer par des questions biaisées ou insolentes.... Il déteste la médiocrité (comme tout savant...). Il a raison de dire que la qualité des soins (autre que Covid) a baissé pendant la période du confinement, par le refus des médecins généralistes ou même spécialistes dans d'autres domaines (neurologie, ...) de voir des patients pour les diagnostiquer correctement, mais de le faire par téléphone et par la demande de ne plus aller à l'hôpital pour se faire soigner hors urgences. De nombreuses opération vitales n'ont dès lors pas pus se faire...

  • Posté par Didier Nemery, jeudi 25 juin 2020, 12:06

    Raoult est certes un "personnage" qui fait débat. Mais ce Bourdin est insupportable au possible. Méprisant, arrogant, journaliste de caniveau

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 25 juin 2020, 12:05

    Le problème est cette polarisation des pro- et anti-chloroquine pour traiter la covid-19. Le véritable débat scientifique n'a pas eu lieu et n'a toujours pas lieu, car des deux côtés on a bâclé des tests censés vite démontrer son propre point de vue. De la part des pro-, on attend toujours des tests menés avec une méthodologie approuvée par la communauté scientifique. Les anti- pourront alors réagir s'ils l'estiment encore nécessaire.

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une