La Commission européenne valide le plan de sauvetage de Lufthansa

La Commission européenne valide le plan de sauvetage de Lufthansa
Reuters

La Commission européenne a annoncé jeudi qu’elle validait le projet de l’Allemagne visant à recapitaliser Lufthansa, premier groupe de transport aérien du continent, à hauteur de 6 milliards d’euros, pour surmonter la crise liée au coronavirus. Cette mesure fait partie d’un plan de sauvetage plus vaste, qui prévoit aussi une garantie d’État sur un prêt de 3 milliards d’euros, que Berlin prévoit d’accorder à la compagnie dans le cadre d’un régime d’aide déjà approuvé par Bruxelles en mars, explique l’exécutif européen dans un communiqué.

Le plan d’aide allemand, qui porte donc sur un total de 9 milliards d’euros, prévoit le retour à hauteur de 20 % de l’Etat dans le capital de Lufthansa, plongée comme l’ensemble du secteur dans une crise sans précédent. Il doit être soumis ce jeudi au vote des actionnaires de l’entreprise, réunis en assemblée générale.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous