Accueil Société

Belges et Congolais face à la colonisation: une histoire commune, des regards différents

Isidore Ndaywel è Nziem, historien congolais, et Guy Vanthemsche, historien belge, reviennent sur la façon dont les populations congolaises et belges ont vécu la colonisation et en ont fait un élément de leur récit national.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Notre façon de percevoir, de penser, de raconter l’entreprise coloniale au Congo part généralement de notre point de vue belge. Et si l’on changeait de regard, si l’on prenait un instant les lunettes du peuple congolais, avant de confronter ce prisme au nôtre ? Congolais et Belges : la colonisation est une part de notre histoire commune. Les faits historiques ne changent pas selon qu’on les ausculte à Bruxelles ou à Kinshasa. Mais le vécu de la colonisation a évidemment affecté différemment ces deux peuples, tout comme il a construit des récits nationaux, des identités et des mémoires collectives spécifiques à la Belgique et au Congo.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Otte Gérard, vendredi 26 juin 2020, 2:30

    Je suis le souverain d'un petit pays et de petites gens. J'ai passé ma vie à vouloir leur faire du bien; ils m'ont traité de voleur, d'assassin! Au baron van der Elst (1907). de Léopold II (de Belgique)

  • Posté par Racham John, vendredi 26 juin 2020, 11:18

    Dixit Verdoodt-Colart : Cupidité de L II ? C’est toute la Belgique qui en ce temps en a profité … Eh oui, en ce temps-là, en Belgique, les enfants dès l’âge de 9 ans « s’amusaient » à descendre dans les houillères ….. Des preuves existent même que des enfants ont commencé leur état d’ouvrier houilleur à l’âge de 6 ans et au-dessous !! Alors non seulement L II faisait travailler dur les congolais, mais aussi les belges ....

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 26 juin 2020, 10:13

    1908, bien sûr, mais vous aurez corrigé vous-même.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 26 juin 2020, 10:11

    Jean-Marie, je doute que mon grand-père, né en 1874, ait beaucoup "profité". A l'âge de 9 ans, il travaillait dans l'industrie lainière, sous les machines, renouant les fils de laine quand ils se rompaient, ce dont il a gardé une boiterie jusqu'à sa mort à 60 ans, complètement usé. Jusqu'en 1909, moment où Léopold II a été contraint (en raison de sa gestion très "personnelle") de céder le Congo à la Belgique, il en était le seul propriétaire et il s'est acharné à en tirer un maximum de profits.

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, vendredi 26 juin 2020, 9:48

    Mme Petitjean : cupidité dites-vous ? C'est toute la Belgique en ce temps qui en a profité et donc, vos propres ancêtres, ne crachez pas dans la soupe en criant aux loups avec les ignorants.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs